Live reports

24/11/2018

Joe Restivo, Don Bryant © Brigitte Charvolin

Don Bryant & the Bo-Keys, Alexis Evans Trio

Fuzz’Yon, La Roche-sur-Yon (85)

Le Fuzz’Yon est plein pour accueillir Don Bryant et les Bo-Keys. C’est le Alexis Evans Trio qui assure la première partie. Avec les fidèles Olivier Pérez à la basse et Éric Boréave à la batterie, Alexis est toujours aussi étonnant, de plus en plus mûr au chant, prolixe à la guitare, et déroulant son style saccadé, tout en rythmes et riffs, dynamisant des titres des disques déjà parus, Time is on my sideThe horniest waitressKeep the good times, et proposant plusieurs titres du nouvel album à paraître sur Record Kicks en 2019. Ce qu’on entend laisse augurer d’un disque de haut niveau. Le rappel se fait avec Girl baits.

 


Alexis Evans

 


Olivier Pérez

 


Éric Boréave

 

On est donc chaud quand les Bo-Keys montent sur scène. Joe Restivo, guitare, Kirk Smothers, saxophone, Marc Franklin, trompette, Archie Turner, claviers, Scott Bomar, basse, David Mason, batterie, c’est un sacré orchestre qui nous fait face et les deux instrumentaux d’ouverture nous envoient vers une orbite sur laquelle Don Bryant finit de nous installer quand il rejoint le groupe et envoie A nickel and a nail de sa voix aussi alerte qu’à ses débuts, appuyée sur des arrangements millésimés.

 


Don Bryant

 


Scott Bomar

 


Archie Turner

 

 

Il enchaîne ensuite ses interprétations de chansons qu’il a écrites pour d’autres, I’ll go crazyI got to know, et celles de ses propres disques, ceux de ses débuts comme There is something on your mind ou ceux de son retour comme How do I get there, qu’il entrelace de ballade country soul, instrumentaux au cours des quels il dirige gentiment l’orchestre, voir la reprise de Memphis soul stew, et brûlots à faire chanter par le public, Everything’s gonna be alright.

 

 


Joe Restivo

 


David Mason

 

 


Marc Franklin

 


Kirk Smothers

 

 

Tout au long du concert, il danse, parle au public, lui envoyant des baisers et des sourires à fondre. Une heure tout juste et c’est déjà la sortie de scène puis le rappel. Il commence celui-ci seul avec la guitare de Joe Restivo sur Don’t turn your back on me, avant d’être rejoint par l’orchestre complet pour la reprise attendue de I can’t stand the rain. Il faudra pourtant supporter la pluie pour rejoindre la voiture et rentrer chez soi, ravi d’avoir passé une aussi superbe soirée.

Christophe Mourot
Photos de Don Bryant & the Bo-Keys prises au Rockstore à Montpellier le 21 novembre. © Brigitte Charvolin
Photos d'Alexis Evans Trio © Christophe Mourot

 

L'actu Soul Bag

Pages :
Le 26/11/2018
Dôme de Paris, Paris 15e
Le 24/11/2018
Fuzz’Yon, La Roche-sur-Yon (85)
Le 23/11/2018
Théâtre Charcot, Marcq-en-Barœul (59)
Le 23/11/2018
Le Sax, Achères (78)
Le 19/11/2018
New Morning, Paris 10e
Le 18/11/2018
Quai Branly, Paris 7e
Le 16/11/2018
Draguignan (83)
Le 11/11/2018
Mantes-la-Jolie (78)
Le 10/11/2018
Le Trianon, Paris 18e
Le 09/11/2018
New Morning, Paris 10e
Le 08/11/2018
Le Rex, Toulouse (31)
Le 07/11/2018
Salle Pleyel, Paris 8e
Le 06/11/2018
Salle Pleyel, Paris 8e
Le 04/11/2018
Trabendo, Paris 19e
Le 04/11/2018
Bizz' Art, Paris 10e