;
Live report / 26.03.2018

Hannah Williams & The Affirmations + The Excitements

La tournée “This Is Soul” est de passage au Stéréolux de Nantes et la salle est comble. Le groupe espagnol The Excitements ouvre la scène avec Koko-Jean Davis au chant, Adrià Gual Altés à la guitare rythmique, Daniel Segura à la basse, Nicolás Rodriguez-Jauregui au saxophone baryton, Jordi Blanch au saxophone ténor, Albert Greenlight à la guitare lead, et Gloria Maurel à la batterie. La machine est bien rodée, et les musiciens déroulent un tapis musical pour Koko-Jean Davis qui se donne sans retenue, chantant puissamment et dansant sans répit, venant souvent au bord de la scène pour chercher le public et l’entrainer dans son show.

 

 


Koko-Jean Davis

 

Le groupe fait le job avec sérieux, un peu trop peut-être tant on aimerait que ça se lâche un peu, seule la nouvelle batteuse Gloria Maurel, au format de poche, apporte une touche d’enthousiasme bienvenue à l’ensemble. Titres rapides et ballades, comme I’ve bet and I lost again, s’enchaînent sans temps mort, articulé autour de quelques temps forts comme sur le hit Mojo train ou l’entraînant Keep your hands up

 


Gloria Maurel

 


Albert Greenlight

 


Daniel Segura, Adria Gual

 


Jordi Blanch, Nicolás Rodriguez-Jauregui

 

Ils laissent une place bien chaude à Hannah Williams & The Affirmations dont le set commence par un instrumental bien senti, avec la très bonne guitare de Charlie Allen, le saxophone de Tom Taylor et le trombone de Liam Treasure, les claviers de James Graham et la rythmique de Adam Newton à la basse et Jai Widdowson-Jones à la batterie. Apparaissent ensuite Hannah Williams et sa choriste Victoria Klewin et c’est parti pour un tour de chant / de force, qui revisite le répertoire du disque “Late Nights & Heartbreak”, dont Women got soulAin’t enoughYour luck can change – un grand moment –, ainsi que d’autres compositions. C’est bien construit, bien interprété, certains morceaux apparaissant comme de mini concertos avec de jolis changements d’ambiance et de rythme.

 


Hannah Williams, Victoria Klewin

 


Jai Widdowson-Jones

 


James Graham

 


Charlie Allen, Adam Holgate

 


Adam Newton

 


Tom Taylor, Liam Treasure

 

Est-ce la force des compositions, le son du trombone, la présence des claviers, les qualités vocales d’Hannah Williams ? Toujours est-il que cette deuxième partie de soirée a plus de consistance, de profondeur, et le public est attentif, à tel point qu’Hannah dira à un moment : « Mais, on dirait que vous êtes réellement en train d’écouter ! » Il n’y aura malheureusement pas de rappel.

Texte et photos : Christophe Mourot