;
Brèves / 23.01.2023

Thirty years behind the glass, l’autobiographie de Jim Gaines

Jim Gaines fait partie des producteurs les plus connus de notre époque dans les domaines du blues, de la soul, du rock, voire du jazz (Miles Davis, par exemple). Né à Memphis, il a débuté en 1969 grâce à Steve Cropper qui lui permit d’acquérir de l’expérience chez Stax. 

Plus tard, avec son installation en Californie, il travailla avec de nombreux artistes dont il est impossible d’établir le longue liste, mais voici quelques noms : Bernard Allison, Big Daddy Wilson, Vargas Blues Band, Santana, Stevie Ray Vaughan, Shakira, B.B. King, Tower of Power, Huey Lewis, Walter Trout, Johnny Rawls, Ana Popovic, Buddy Guy, George Thorogood, les Neville Brother.

Gaines a gagné un Grammy Award pour son travail de production sur l’album “Supernatural” de Santana dans la catégorie “Album de l’année” (le disque obtiendra un total alors record de neuf Grammys). Son histoire (en cours) s’étend sur plus de cinq décennies, et Gaines a décidé de la raconter dans une autobiographie qu’il signe avec Lee Zimmerman, Thirty Years Behind the Glass From Otis Redding and Stax Records to Santana’s Supernatural (Texas A&M University Press), parue le 2 novembre 2022.