;
Chroniques / 29.03.2024

JJ Milteau, Key To The Highway

Un nouveau disque de Jean-Jacques Milteau est toujours une bonne nouvelle pour les harmonicistes, mais aussi pour tous les publics, car l’homme sait mélanger les ingrédients musicaux appropriés pour plaire au plus grand nombre, sans galvauder pour autant sa culture musicale, son talent à l’harmonica, et sa capacité à rassembler des instrumentistes et chanteurs de haut niveau, l’adjectif immense pouvant être mis en facteur de chacun de ces points.

Le voici entouré de Michael Robinson, Harrison Kennedy, Mike Andersen, Carlton Moody au chant, et, c’est à noter, sans aucun guitariste. Pour la musique, l’harmonica de Jean-Jacques et les claviers de Johan Dalgaard, également coproducteur, assurent les mélodies, soutenus par une contrebasse, une batterie et des percussions. S’ensuit ce qui devait être recherché, un groove permanent, entretenu par le groupe et les arrangements appliqués aux chansons. Deux compositions et huit reprises de tous horizons, de la soul, de la country, du folk, du rock, un peu de blues, Bob Dylan, Aretha Franklin, Gerry Rafferty, Cream, Stephen Stills, Junior Walker, John Prine, sans forcément d’harmonica à l’origine, c’est l’intérêt, car des versions personnelles sont ainsi créées.

Jean-Jacques est tour à tour country, soul, blues, partout lui-même avec des riffs caressants ou rugueux, des solos comme lui seul sait en construire, un son instantanément reconnaissable, et une complémentarité remarquable avec les voix des quatre chanteurs. Ceux-ci sont également reconnaissables du premier coup, leurs timbres respectifs collant parfaitement aux univers musicaux. Le tout donne un disque apaisant en première écoute, mais l’excitation grandit lors des suivantes et le groove ne vous lâche plus.

Christophe Mourot

Note : ★★★★
Label : Dixiefrog
Sortie : 29 mars 2024