;
Chroniques / 25.10.2019

Van Morrison, Three Chords And The Truth

Three chords and the truth, trois accords et la vérité. Voilà qui peut paraître péremptoire. De même que publier six albums en moins de quatre ans peut commencer à faire beaucoup. Beaucoup trop ? Que nenni. Parce qu’autant les précédents ne comprenaient que quelques nouveaux morceaux et relevaient de genres identifiés (blues, rhythm and blues ou jazz), autant celui-ci est entièrement “original”.

D’entrée, on est frappé par le son, chaud, rond et aéré de l’enregistrement, réalisé “live en studio”. Les musiciens sont surtout ceux qui, britanniques, accompagnent Morrison en concert depuis quelques années ; mais il y a aussi, ici et là, Jay Berliner, guitariste américain qui jouait déjà sur “Astral Weeks” en 1968 et apporte un élégant classicisme. Cette fidélité et cette continuité, on les retrouve aussi dans les thèmes travaillés par Van Morrison dans ses chansons : le temps (Days gone by) et l’espace (Broadway ici, des montagnes là) ; le spirituel et la grâce (le mot soul apparaît dans les titres de deux morceaux) ; la quête de la simplicité et d’une certaine tendresse. On notera aussi un coup de gueule politique assez inhabituel (Nobody in charge). Pour le reste, on se laisse porté par la voix d’un Morrison à qui, décidément, la suractivité va très bien. Profond, expressif, Van the Man est un champion de la modulation, de la répétition et du crescendo.

Parmi les sommets figure ce duo avec Bill Medley, l’un des Righteous Brothers, où les deux hommes se répondent de leurs voix magnifiquement burinées. Et puis il y a Days gone by, fascinant maelstrom dans lequel Morrison cite Auld lang syne, ballade écossaise qu’on peut traduire par “les jours passés d’il y a longtemps”. Seuls la présence d’un morceau rock ‘n’ roll passe-partout et l’espoir que Morrison fasse encore mieux la prochaine fois nous empêchent d’accorder “Le Pied” à ce disque majeur. 

Julien Crué 

Note : ★★★★½
Label : Caroline International
Sortie : 25 octobre 2019

CarolineJulien CruéVan Morrison