;
Chroniques / 05.04.2024

Marcus King, Mood Swings

Avec ses tournées mondiales à guichet fermé, son mariage heureux et le succès critique et commercial de son précédent LP, “Young Blood”, on ne s’attendait pas à ce que Marcus King revienne avec un album aussi sombre, dévoré par l’épuisement mental, les addictions ou la solitude, sous le joug de tendances autodestructrices (voire carrément suicidaires) qui font froid dans le dos.

Malgré sa crudité quasi clinique, “Mood Swings” ne cède pas totalement au découragement, la noirceur des paroles étant contrebalancée par un sentiment d’espoir diffus en forme d’appel à l’aide. King porte la voix des âmes qui souffrent, celles qui claudiquent au bord du précipice, ivres d’angoisses et de mélancolie. Mais le blues, c’est aussi la vie qui bat, la résilience, l’apaisement parfois, un entrelacs d’émotions contradictoires retranscrites dans onze chansons de toute beauté, contrepoints faussement apaisés aux tourments qui le rongent.

Ce nouveau recueil n’a plus grand-chose à voir avec la festivité jam band des débuts, à l’image de la chanson d’ouverture, épure jazzy soutenue par une simple boîte à rythme et quelques accords enrichis. La suite est un enchantement, qu’il s’agisse de l’impressionnante F*ck my life up again (cette voix fantomatique, à la limite de la rupture ; ces tourbillons de cordes, le chorus déstructuré en bandes inversées…), la ballade acoustique Soul it screams, belle à fendre le cœur, ou le gospel Me or Tennessee, tout en tension retenue.

La production de Rick Rubin confère à l’ensemble une touche de modernité mais reste suffisamment transparente pour ne pas trahir la profondeur du propos. La country soul domine un peu partout, parsemée de mélodies exceptionnelles (Hero, Bipolar love, Delilah, composée au piano et dont la ferveur débridée fera verser des larmes de joie aux fans des grands songwriters du début des années 1970), jusqu’au final tragique, cette Cadillac lugubre que l’auteur, en chute libre, décrit comme un tombeau…

Ulrick Parfum

Note : ★★★★★ (Le Pied !)
Label : American Recordings-Republic
Sortie : 5 avril 2024