;
Chroniques / 08.02.2020

Lisa Spada, I Rise

Cheffe de bande et de chœur – les soirées Let’s Get Together, le programme Sing It Loud –, choriste et chanteuse d’orchestre (chez Lisa Simone ou le Sacre du Tympan), Lisa Spada a mis cinq ans pour donner une suite à son premier album, le très réussi “Family Tree”. Changement d’équipe et d’univers pour ce nouveau disque : si la soul est toujours là, elle se présente cette fois-ci dans un cadre marqué par le jazz, dans la lignée des travaux récents de Sandra Nkaké et Jî Drû, des proches de longue date, tous deux étroitement associés à l’écriture et aux arrangements.

Le résultat est un album prenant, évidemment personnel dans ses thèmes, exigeant musicalement tout en restant accessible – le côté pop de Letter to my daughter, la ballade profonde I’m coming home… Si Spada s’appuie sur de fidèles collaborateurs – outre le duo Nkaké-Drû, un orchestre acéré de jeunes pointures –, c’est son chant tout en nuance et en émotion qui constitue le cœur incontestable du projet. Un disque en forme de confirmation mais aussi de promesse pour la suite !

Frédéric Adrian 

Note : ★★★★
Label : Autopublié
Sortie : 7 février 2020

Frédéric AdrianJî DrûLisa SpadaSandra Nkaké