;
Live reports / 07.12.2023

Dominique Fils-Aimé, Café de la Danse, Paris

23 novembre 2023.

La Canadienne Dominique Fils-Aimé présentait sur scène à Paris son nouvel album “Our Roots Run Deep” paru en septembre 2023 sur le label Ensoul. 

Après une première trilogie d’albums (“Nameless”, “Stay Tuned!”, “Three Little Words”) qui explorait ses influences musicales afro-américaines, “Our Roots Run Deep” constitue le premier volet d’une nouvelle trilogie porteuse d’une approche plus personnelle.

Et c’est dans un show réfléchi de bout en bout que la native de Montréal nous embarque. Un spectacle intime conçu comme une bulle enveloppante, qu’elle déroule comme une suite continue, sans un mot entre les morceaux, d’autant qu’elle a demandé aux spectateurs de ne pas applaudir.  Méditation, empathie, recherche de connexion universelle à travers les fréquences musicales : Dominique décline le fil conducteur de son spectacle jusque dans la posture de yogi qu’elle maintient durant toute une première partie. Un unique faisceau de lumière plonge sur la chanteuse assise en tailleur, nous invitant à concentrer notre attention sur les mouvements de ses bras. Autour de sa voix qu’elle habille d’un looper, le répertoire de l’album prend vie en quintet avec un guitariste, un claviériste, un bassiste et une percussionniste batteuse, maintenus dans la pénombre, qui l’accompagnent aussi vocalement. L’intensité va croissante, de la soul méditative au RnB électrifié.

Le spectacle s’ouvre et se referme par une référence aux racines, du « Bienvenue dans notre jardin » avec lequel Dominique pose le cadre de ce voyage intérieur, jusqu’à la chanson-titre de l’album et ses paroles (« I’m just a tree in the middle of the forest ») qu’elle interprète en conclusion du concert. Pas de rappel pour ce spectacle qui est plus qu’un concert, mais un flux quasi continu de musique plongeant la salle dans une forme d’envoûtement bienveillant. À la hauteur de ses disques, un moment à l’écart des clichés. 

Texte : Alice Leclercq et Frédéric Adrian
Photos © Charline Clavier

concertDominique Fils-Aimé