;
Chroniques / 05.04.2024

Cedric Burnside, Hill Country Love

L’album d’après le Grammy. Rendez-vous dans un studio high tech avec une pléiade d’invités ? Très peu pour lui. Cedric préfère sentir sa musique rebondir sur les parois d’un vieux bâtiment en bois déniché dans le nord du Mississippi. 

Quatorze titres bouclés en deux jours, en “famille” avec Luther Dickinson (basse, slide, coproduction) et Artemas LeSueur (batterie bondissante). Du Hill Country pur jus, capté sur le vif. Des compos incisives qui livrent tout en 3 minutes. Pas de solo de guitare mais des griffures brinquebalantes qui portent désormais bien sa marque. Et ce chant qui lui aussi va à l’essentiel, en mettant sa franche vitalité au service d’une trame saisissante, linéaire mais surtout pas dépourvue d’aspérités.

En revenant à un son plus “roots”, plus “live” que sur ses deux albums Single Lock, Cedric ne revient pas en arrière, il continue d’avancer en garant fier de l’héritage familial et régional. Qui d’autre pour reprendre à l’acoustique les fameux Shake em on down et You got to move avec une telle envie, une telle fraîcheur ? Lui aussi laisse désormais parler les décennies d’expérience, et si la troisième reprise (Po black Mattie) qui conclut le disque n’est pas le moment le plus marquant, c’est qu’un bon lot de titres signés Cedric ont retenu l’attention. Notamment ceux qui bénéficient de l’apport inattendu d’un harmonica, grâce à Patrick Williams bien en phase avec l’énergie déployée sur I know, sur Thank you et plus encore sur Smile dont l’implacable pulsation emporte tous les tracas sur son passage. 

Si Funky raw tourne un peu en rond, les déclarations limpides de Hill country love et Love you music tirent plein pouvoir de leur élan hypnotique. De même lorsqu’à plusieurs reprises Junior Kimbrough & The Soul Blues Boys semblent passer leurs têtes dans le juke joint. Et puis le doux Strong rappelle à quel point Cedric Burnside assume ce rôle de frontman déterminé qui fait aujourd’hui référence. Une réussite AOP.

Nicolas Teurnier

Note : ★★★★
Label : Provogue
Sortie : 5 avril 2024