Live reports

03/08/2017

Gerard Delafosse © Christian Esther

Nuits Cajun et Zydeco

Saulieu (21)

Le festival commence par la dix-septième Nuit du film louisianais concoctée, comme chaque année, par Jean-Pierre Bruneau, toujours aussi passionné de cinéma et de musique des bayous. Le beau film plein d'émotion et d'histoire de Phil Comeau Zachary Richard, Toujours Batailleur, ouvrit le bal. À la recherche de ses ancêtres, déportés lors du Grand Dérangement il y a trois cents ans, le musicien va à la rencontre d'un passé tragique et résistant, mais toujours présent dans les mémoires. Les ballades entre le Canada et la Louisiane sont ponctuées par le chant et la guitare acoustique de Zachary, au feeling très blues et presque gospel, lorsqu'il entonne son Réveille, a cappella, dans une église de Halifax. S’il n'est hélas pas prévu que le film soit projeté sur nos chaînes nationales, il peut néanmoins être visionné sur le site de TV5 monde dans une version plus courte. (tv5mondeplus.com/toutes-les-videos/documentaire/zachary-richard-toujours-batailleur-adc-zachary-richard-toujours-batailleur)

En 2016, Pat Larue et Jean-Pierre Bruneau ont profité de la venue à Saulieu du jeune musicien Rusty Metoyer pour le filmer et de l'interviewer. Il en résulte La Famille Créole, un riche documentaire d'une demi-heure où il est mis l'accent sur ses ancêtres créoles libres. Le “zydecologue” Phil Sauret nous y explique comment bien jouer, au frottoir, Frère Jacques !

Le dernier film proposée est aussi de Phil Comeau : Belle-Île-En-Mer, Île Bretonne et Acadienne raconte l'histoire oubliée des Acadiens déportés qui se sont retrouvés, après le traité de Paris en 1763, dans la célèbre île bretonne : le roi de France leur a même attribué des terres ! Leurs descendants sont fiers de leurs origines et... le fêtent dignement avec leurs cousins américains. Le documentaire a reçu de nombreux prix.

Pendant trois jours, l'après-midi sur la scène du marché couvert et, le soir, à l'Espace Jean Bertin, six groupes habitués du festival vont animer les deux pistes de danse. Réunissant des membres de différents groupes, les Zarico Playboys, avec Didier Lonjard le “boss” du festival, ont ouvert le bal. Le groupe néerlandais River Zydeco a distillé son habituel zydeco-rhythm and blues avec chœurs et saxophone.

 


Zarico Playboys

 


River Zydeco

 

Blue Bayou, formé pour le premier festival de Saulieu, est le groupe “historique” de Didier Lonjard, toujours mâtiné de rock et de zydeco. Pain d'Maïs, par le choix du nom rendent hommage à la chanson de Bee Fontenot, filmée et enregistrée par Jean-Pierre Bruneau : ils proposent une musique plus cajun, comme Eric Martin & Cajun Ramblers et 4 Jeun's.

 


Blue Bayou

 


Pain d'Maïs

 


Eric Martin & Cajun Ramblers

 


4 Jeun's

 

Nous retrouvons, comme chaque année les master classes avec : Vincent Garrusso (violon), Christian Fève (guitare), Gilles Kusmeruck (accordéon), Agnès Benar (‘ti fer, le frottoir) et Sylviane Jean et Bernard Guihard pour les danses cajun et Zydeco (two-step, madison, valses)…

Gerard Delafose & the Zydeco Gators sont venus spécialement de La Nouvelle-Orléans. Probablement fatigués par un problème de correspondance à New York occasionnant un jour de retard, il faudra attendre le samedi soir, et une bonne nuit de repos, pour que le groupe donne une meilleure performance. Gerard est venu en famille avec son beau-père Charles Fontenot, au washboard, et Andrew Fontenot, son demi-frère, à la batterie. Ce dernier prendra à un moment l'accordéon, laissant la batterie à Gerard. Un Louisianais d'adoption, Jesse Delgizzi, était à la basse et Julian Primeaux à guitare. Certains n'ont pas apprécié son côté peut-être un peu trop rock. Il gratifiera le public de slow-blues plus proches de Steve Ray Vaughan, mais permettant aux danseurs, infatigables, une pause avant de repartir de plus belle avec valses, madison (strolling), two steps... Il y aura un record d'affluence le samedi soir et la jambalaya du chef Richard sera prise d'assaut ! La danse, ça creuse !

 


Charles Fontenot, Andrew Fontenot, Gerard Delafose

 


Gerard Delafose, Andrew Fontenot 

 


Andrew Fontenot

 


Charles Fontenot

 

Histoire d'être dans une vraie ambiance louisianaise, le musée Pompon de Saulieu proposait une exposition ludique par le sculpteur animalier Orlinski et, dans les rues de la ville, il fallait bien faire attention aux crocodiles…

Texte et photos : Christian Esther

 

 

L'actu Soul Bag

Pages :
Le 12/11/2017
CAC Georges-Brassens, Mantes-la-Jolie (78)
Le 10/11/2017
Jazz Club du Méridien Étoile, 17e
Le 07/11/2017
La Cigale, Paris 18e
Le 03/11/2017
Jazz Club du Méridien Étoile, Paris 17e
Du 03/11/2017 au 04/11/2017
Palais du Littoral, Grand Synthe (59)
Le 01/11/2017
Connexion Live, Toulouse (31)
Du 24/10/2017 au 28/10/2017
Villeneuve-sur-Lot et Tournon d’Agenais (47)
Le 21/10/2017
Jazz sur son 31 (Toulouse)
Le 20/10/2017
Hôtel de Talleyrand, Paris 1er
Du 20/10/2017 au 22/10/2017
Juan-les-Pins (06)
Le 14/10/2017
L'odéon, Tremblay-en-France (93)
Le 14/10/2017
Le Dix, Nantes (44)
Le 14/10/2017
Pop-Up du Label, Paris 12e
Le 14/10/2017
Soubock, Cauville (14)
Le 12/10/2017
New Morning, Paris, 10e